QUESTIONS ET RÉPONSES RELATIVES AUX RÉSULTATS CLINIQUES ET DE LABORATOIRE DE COLGATE-PALMOLIVE SUR LES EFFETS DU DENTIFRICE ET DU BAIN DE BOUCHE SUR LE VIRUS COVID-19

De récentes études menées par Colgate-Palmolive suggèrent que certains produits de soins bucco-dentaires pourraient jouer un rôle dans la réduction temporaire de la quantité de SARS-CoV-2 (le virus causant la COVID-19) dans la bouche. Des tests réalisés en laboratoire ont montré que certains dentifrices contenant du zinc, du fluorure d'étain ou du fluorure d'amine, ainsi que certains bains de bouche à base de chlorure de cétylpyridinium (CCP), de peroxyde d'oxygène, de chlorhexidine ou de fluorure d'étain/fluorure d'amine neutralisait le virus à 99 %. Un premier test clinique réalisé avant des soins dentaires chez des patients positifs à la COVID-19 a démontré que certains bains de bouche à base de chlorure de cétylpyridinium (CCP) plus zinc, de peroxyde d’hydrogène ou de chlorhexidine réduisaient de façon significative la quantité de virus dans la bouche pendant une durée pouvant aller jusqu’à 60 minutes après le rinçage. Nous travaillons continuellement pour déterminer comment ce résultat de recherche initial peut induire des quantités de virus réduites dans la bouche, et comment cela peut vous affecter. Il est important de noter que, malgré l'absence de preuve que les produits testés peuvent effectivement prévenir, traiter ou guérir la COVID-19 ou en soulager les symptômes et le fait que ces produits ne soient pas destinés à ces emplois, un brossage et un bain de bouche régulier peuvent jouer un rôle important pour garder une bouche propre et saine. Poursuivez votre lecture pour connaître les réponses aux questions les plus fréquemment posées.

Questions générales :

 

1. Les produits de soins bucco-dentaires peuvent-ils m'empêcher de contracter ou de transmettre le virus COVID-19 ?

Si le virus responsable de la COVID-19 est détecté dans votre bouche, c'est que vous avez déjà été infecté(e). Il n'existe à ce jour aucune preuve que l'utilisation de produits de soins bucco-dentaires puisse vous protéger du virus. Des études complémentaires sont nécessaires afin de déterminer si réduire la quantité de virus présent dans la salive — qui peut se transmettre en parlant, chantant ou toussant — peut effectivement diminuer le risque de transmission à autrui.

2. Les produits de soins bucco-dentaires peuvent-ils rendre les symptômes de la COVID-19 moins sévères ou permettre de guérir plus rapidement ?

Non, il n'existe aucune preuve que l'utilisation de produits de soins bucco-dentaires puisse rendre les symptômes de la COVID-19 moins sévères ou permette de guérir plus rapidement. De nombreux facteurs contribuent à la durée et à la sévérité de la COVID-19, notamment la vitalité du système immunitaire. Nos produits ne sont pas destinés ou approuvés pour prévenir, traiter ou soigner la COVID-19 ou en soulager les symptômes.

3. Quels sont les dentifrices et bains de bouche qui ont permis de neutraliser le SARS-CoV-2 à 99 % et plus dans un test en laboratoire ?

Parmi les dentifrices testés se trouvent des formules à base de zinc, de fluoride d'étain ou de fluoride d'amine.

Les bains de bouche et les sprays buccaux étaient formulés avec 0,0075 % de CCP, 1,5 % de peroxyde d'hydrogène, 0,12 % de chlorhexidine ou du fluoride d'étain/d'amine.

4. Dans le cadre de la première étude clinique, quels sont les bains de bouche ayant réduit de façon significative la quantité de virus dans la bouche pendant une durée allant jusqu’à 60 minutes ?

Les formules testées sont les suivantes : (1) 1,5 % de peroxyde d'hydrogène, (2) 0,12 % de chlorhexidine et (3) 0,0075 % de CCP avec 0,28 % de zinc.

5. Que signifie « neutraliser le virus » ?

« Neutraliser le virus » signifie que le virus est présent, mais qu’il n’est pas contagieux et qu’il ne peut plus se multiplier au sein de son hôte.

6. Comment les produits d’hygiène bucco-dentaire permettent-ils de neutraliser le virus ?

Les recherches actuelles suggèrent que les produits de soins bucco-dentaires testés perturbent l'enveloppe virale en la dissolvant. La perte ou les dommages causés à cette couche de protection externe empêche ensuite le virus de se fixer aux cellules et de les infecter.

7. Faut-il se brosser les dents ou utiliser un bain de bouche avant de sortir ou de rencontrer des gens ?

L’hygiène bucco-dentaire doit faire partie de l’hygiène personnelle quotidienne et il faut continuer à porter des masques, à respecter la distanciation sociale et à se laver les mains pour éviter la transmission du virus. Il n'y a pour le moment aucune preuve que le brossage ou l'utilisation d'un bain de bouche prévient, traite ou guérir la COVID-19 ou en soulage les symptômes. Des études complémentaires sont nécessaires afin de déterminer si réduire la quantité de virus présent dans la salive, qui peut se transmettre en parlant, chantant ou toussant, peut effectivement diminuer le risque de transmission à autrui. Un brossage et un bain de bouche réguliers sont cruciaux pour garder une bonne hygiène bucco-dentaire. Nous avons prévu de réaliser des études supplémentaires afin d'évaluer la façon dont le brossage des dents et l’utilisation d’un bain de bouche affectent la quantité de virus dans la bouche.

8. Comment les résultats des tests en laboratoire représentent-ils ce qu’il se passe dans la bouche d’une personne ?

Les tests en laboratoire sont conçus pour déterminer si les produits concernés peuvent neutraliser le virus SARS-Cov-2. Colgate-Palmolive réalise actuellement des recherches cliniques supplémentaires afin de déterminer si des résultats similaires se produisent dans la bouche pour neutraliser et réduire temporairement la quantité de virus.

9. Avez-vous testé des produits concurrents ?

Nous n'avons pas testé de produits concurrents.

10. Si je me brosse les dents ou utilise un bain de bouche, dois-je porter un masque ?

Oui. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les CDC aux États-Unis (centres pour la prévention et le contrôle des maladies) recommandent que tout le monde porte des masques afin de réduire la transmission de la COVID-19. Continuez à suivre les directives qui permettent de prévenir la contraction et la propagation de la COVID-19, comme le port d’un masque, la distanciation sociale et le lavage des mains.

11. Le brossage des dents ou l’utilisation d’un bain de bouche a-t-il un quelconque effet sur les anticorps ?

Non. Le brossage des dents ou l’utilisation d’un bain de bouche n’a aucun impact sur les anticorps.

 

Questions sur le dentifrice

 

12. Est-ce que tous les dentifrices neutralisent le virus de la COVID-19 ?

Nous avons mené des études en laboratoire sur une sélection de formules de dentifrice contenant du zinc, du fluoride d'étain ou du fluoride d'amine afin de déterminer si elles neutralisaient effectivement le virus à l'origine de la COVID-19. Nous n'avons pas de données sur d'autres dentifrices ne contenant pas ces ingrédients.

13. Le brossage des dents a-t-il un impact sur la quantité de virus de la COVID-19 dans la bouche ?

Même si nos résultats en laboratoire sur le SARS-CoV-2 sont encourageants, nous ne pouvons pas affirmer que ces effets se reproduiront également dans la bouche sans réaliser une étude clinique en premier lieu. Notre programme clinique teste actuellement des sujets positifs à la COVID-19 afin de déterminer si le brossage des dents avec certaines formules de dentifrices permet de réduire de façon passagère la quantité de virus dans leur bouche.

14. Pendant combien de temps les dentifrices testés réduisent-ils le taux de virus de la COVID-19 dans la bouche ?

Nous poursuivons nos recherches afin de déterminer si la neutralisation du virus dans les tests en laboratoire se produira également dans la bouche.

 

Bain de bouche/Sprays buccaux :

 

15. Est-ce que tous les bains de bouche ou sprays buccaux neutralisent le virus de la COVID-19 ?

Nous avons mené des études en laboratoire sur une sélection de bains de bouche/sprays buccaux dont les formules contiennent 0,0075 % de CCP, 1,5 % de peroxyde d'hydrogène, 0,12 % de chlorhexidine ou du fluoride d'étain/d'amine afin de déterminer si elles neutralisent effectivement le virus responsable de la COVID-19. Nous n'avons pas de données sur d'autres bains de bouche ou sprays buccaux ne contenant pas ces ingrédients.

16. Est-ce que tous les bains de bouche et sprays buccaux réduisent de façon passagère la quantité de virus dans la bouche ?

Nous avons mené des tests préliminaires sur des formules contenant (1) 1,5 % de peroxyde d'hydrogène, (2) 0,12 % de chlorhexidine et (3) 0,0075 % de CCP avec 0,28 % de zinc, et nous avons le plaisir de pouvoir confirmer leur efficacité dans la réduction temporaire de la quantité de virus dans la bouche. Nous n’avons pas testé d’autres produits.

17. La chlorhexidine (CHX) à 0,12 % et 0,2 % est-elle aussi efficace que le peroxyde d’hydrogène ?

L’étude en laboratoire n’a pas été conçue pour comparer l’efficacité entre les produits. Elle est conçue pour déterminer la capacité des produits à neutraliser le virus SARS-CoV-2.

18. Dans quelle mesure l’utilisation d’un bain de bouche ou d’un spray buccal permet-elle de réduire la quantité de virus dans la bouche ?

Les tests en laboratoire ont montré qu’un contact de 30 ou 60 secondes avec certains bains de bouche dont ceux contenant du chlorure de cétylpyridinium permettaient de neutraliser le virus de la COVID-19 à 99,9 %. Nous avons réalisé une première étude clinique afin de déterminer si cet effet de neutralisation entraînait une diminution passagère de la quantité de virus dans la bouche, et elle a en effet confirmé cela pour les bains de bouche testés. Les résultats d'une première étude clinique menée sur une sélection de formules de bains de bouche démontrent que l'utilisation correcte de ces produits a un impact immédiat, réduisant significativement la charge virale dans la bouche. Cette diminution de la concentration de virus dure entre 30 et 60 minutes après l’utilisation du bain de bouche, bien que la concentration soit la plus basse immédiatement après le rinçage.

19. L’utilisation d’un bain de bouche protège-t-elle contre la COVID-19 ?

Même si une première étude clinique montre une diminution temporaire significative de la concentration de virus dans la bouche avec certains bains de bouche (diminution qui dure jusqu'à 60 minutes après le rinçage), il n’existe actuellement aucune donnée indiquant que l’utilisation d’un bain de bouche ou d’un spray buccal empêche la contraction ou la transmission de la COVID-19. Néanmoins, l’utilisation régulière d’un bain de bouche joue un rôle important pour conserver une bonne santé bucco-dentaire. Les dentistes recommandent d’utiliser un bain de bouche dans le cadre de la routine d’hygiène bucco-dentaire quotidienne.

Cet article est destiné à promouvoir la compréhension et la connaissance de sujets généraux de santé bucco-dentaire. Il n'est pas destiné à se substituer aux conseils, diagnostics ou aux traitements d'un professionnel. Demandez toujours conseil à votre dentiste ou à un autre professionnel de la santé qualifié pour toute question relative à un problème de santé ou à un traitement.